Découverte, liberté et expression

Or afrique
20 janvier, 2008, 21:15
Classé dans : Les malinesses...

orafrique.jpg

Il existe, nimbée d’ors cristallins, grains apaisés, une montagne glabre et brossé – aléatoire comme le vert des marrais, le brun des terres altérées. Graduellement, elle gravillonne et chante pour le voyageur sauvage ou le vent solitaire, sa complainte parfaite d’accords émancipés. Molécules déliées dans l’arène avide et souche passionné, elle glisse, ondule et moule à la face du ciel désertifié toute l’audacieuse abstraction de ses spéculations où une forme soudain dessinée ne naît que pour mourir l’instant d’après ; comblée de sa propre substance, lourde mouvance fluide, seule infinité, multiple unité comme l’argenté d’un masque métallisé.
De miroitances limpides sous les compliments avoués du soleil ardent, la dune dévoilée invite alors et la nature et la civilisation à l’écoute – te deum – des modulations de sa voix chuchotée ; et le sable évasif rit de l’altruiste ironie du voyageur qui le foule et croit pouvoir le modeler, du vent qui le sème et croit pouvoir l’ordonner. Car d’aventure, grandeur impitoyable, forge de bravoure et d’obstination, rares sont ceux qui parviennent à peindre les nuances insondables et brutes de cette contrée aux milles secrets ; ainsi l’Afrique, éternelle énigmatique, a-t-elle parlé.


4 commentaires
Laisser un commentaire

  1. Tay

    Comme le vent de sable sur les dunes, joliment, tu façonnes des lignes gracieuses et magiques… merci Maline !

  2. maline

    Merci de me lire, tes regards me sont précieux…
    Amicalement,
    Maline

  3. isis63

    Quel merveilleux texte ! Bravo et continue.

  4. maline

    Bonjour Isis,
    L’Afrique est un thème aux facettes multiples et toujours renouvellées… D’ailleurs, peut-être l’Egypte en particulier ?!
    Amicalement,
    Maline



Laisser un commentaire

Rat(s) de Bibliothèque |
amazighunique |
*libé-LuL* |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mes sens
| Mi corazon
| livre des souvenirs