Découverte, liberté et expression

A-t-on besoin d’idéaux ?
19 avril, 2008, 19:25
Classé dans : Les philomalines...

L’idéal et le réel s’opposent-ils ? L’idéal réside-t-il exclusivement dans la pensée ; le réel, c’est-à-dire l’expression tangible de l’idéal, est-il inévitablement imparfait ? Peut-on dire que les défectuosités de la vie mettent en lumière les idéaux vers lesquels tendre ? De même les idéaux inspirent-ils le réel ? A-t-on donc besoin d’idéaux ?



Faut-il travailler ?
24 mars, 2008, 14:40
Classé dans : Les philomalines...

Le travail est-il une nécessité, une contrainte, une obligation, un droit ? Est-il pour l’homme une liberté ou une servitude ? Contribue-t-il à unir ou au contraire à diviser en engendrant de l’inégalité ? L’homme s’accomplit-il dans le travail ?



Vers une normalité moyenne ?
17 mars, 2008, 12:08
Classé dans : Les philomalines...

Le besoin de norme est-il justifié ; ou bien n’est-ce qu’un concept absurde et arbitraire, expression de la médiocrité de l’esprit humain qui stigmatise toute différence minoritaire ? La normalité est-ce la moyenne ; ou bien n’est-ce qu’une carence tolérée à la liberté de chacun ? Peut-on ainsi enfermer la norme dans le statistiquement fréquent ?



Faut-il tendre à l’équilibre ?
24 février, 2008, 15:54
Classé dans : Les philomalines...

Le juste milieu est-il toujours préférable ? La stabilité est-elle un état enviable ? Est-elle rassurante ou ennuyeuse ; générée par l’immobilisme ou bien le mouvement perpétuel ? L’équilibre, est-il synonyme d’uniformité ? Faut-il donc être modérément excessif ?



Peut-on justifier l’injustice ?
17 février, 2008, 18:07
Classé dans : Les philomalines...

La justice est-ce l’égalité ou l’équité ? Est-ce la loi, le droit, ou ce qui est légitime ? Ainsi peut-il être juste d’enfreindre la loi ? De même, peut-on dire qu’il y a-t-il de justes inégalités ou au contraire est-il juste de vouloir l’égalité à tout prix ? Peut-on donc justifier l’injustice ?



Le mensonge est-il légitime ?
9 février, 2008, 12:34
Classé dans : Les philomalines...

Le mensonge est-il parfois nécessaire ou bien est-il toujours condamnable ? Par exemple un mensonge efficace est-il préférable à une vérité angoissante ? De même, le mensonge vaut-il mieux que l’ignorance ? N’est-il que tromperie ou bien y comporte-t-il une part de vérité ? Le mensonge peut-il donc être légitime ?



Doit-on choisir ?
30 janvier, 2008, 22:01
Classé dans : Les philomalines...

La possibilité d’un choix est-ce la preuve de la liberté ? Doit-on l’exercer ou bien peut-on ne pas choisir ? Choisir de ne pas choisir est-ce un choix comme un autre ? Y a-t-il des bons et des mauvais choix ? Choisir est-ce perdre ou obtenir ?


123

Rat(s) de Bibliothèque |
amazighunique |
*libé-LuL* |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mes sens
| Mi corazon
| livre des souvenirs